Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Famille des Cetorhinidés

 

 

 

CETORHINUS  (Requin-pèlerin)

 

 

Cethorhinus (branchiospine)Cette famille est inédite dans les faluns miocènes de Bretagne et d' Anjou/Touraine.

 

Par contre, Cetorhinus parvus est signalée dans le Miocène moyen et supérieur du sud de la France (Vaucluse).  

L'espèce est aussi bien représentée dans les dépôts mio-pliocènes de la Belgique.

 

 

* Espèce représentée dans la mer des faluns à Tréfumel/Le Quiou :

  Cetorhinus parvus - LERICHE, 1908 représenté à La Perchais par un seul fanoncule.

 

 

  * Espèce actuelle correspondante ou affine :

La famille des Cetorhinidés ne contient qu'un seul genre : Cetorhinus, lui-même ne contenant que l'espèce : Cetorhinus maximus  (requin-pèlerin).

C'est le plus gros requin après le requin-baleine (Rhincodon typus).

 

 

  * Taille/poids :

Longueur moyenne de 7 à 9 mètres.

Sa taille et son poids maximum peuvent aller jusqu'à 12 mètres et 9 tonnes (15 mètres pour certains auteurs).

 

* Distribution :  Atlantique nord et sud, Pacifique, Méditerranée plutôt occidentale.

 

 

* Régime alimentaire :

 

Planctophage,  son alimentation est comparable à celle des Mysticètes (Baleines à fanons).

 

Il se nourrit  de macroplancton,  de mollusques, de crustacés, de calmars et de petits poissons qu'il avale.

Un tissu spongieux, constitué de lamelles cornées, placées sur ses arcs branchiaux permet la filtration de l'eau inhalé par sa bouche béante.

Pour s'alimenter en plancton, un individu adulte peut filtrer jusqu'à 1500 m3  en 1 seule heure.

Les dents (non représentées) sont très petites (3mm).

 

Ci-dessous, le seul fragment d'un fanoncule ou branchiospine permettant de confirmer l'existence de ce requin dans la Mer des Faluns.

 

 

 

                                             (Cliquez sur l'image pour agrandir)

 

Planche Branchiospine

 

 

Les fanoncules sont des appendices branchiaux, c'est-à-dire des lamelles cornées supportées par l'arc branchial.

Ils agissent comme un véritable tamis et servent à l'animal à filtrer le zooplancton dont il se nourrit.

Chaque arc branchial supporte entre 1000 et 1300 de ces fanoncules, soit 13.000 par individu.

Il est à noter que ces fanoncules sont caducs et que, pendant 5 mois environ, d'octobre à février (dans les eaux européennes), l'animal cesse de s'alimenter.

 

 

fanoncule.jpg

Reconstitution de l'appareil branchial de C. maximus   >>>

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-dessous : 

Requin-pèlerin (Cetorhinus maximus) filtrant l'eau.

cetorhinus.jpg

 

 


 

RETOUR  aux  GRANDES  FAMILLES  de  REQUINS  :

 

 

  IMG_5454.JPG     Carcharhinus-priscus.jpg     gALEUS3.jpg     Cosmopolitodus.jpg     Hemipristis.jpg  

 Odontaspididés      Carcharinidés          Triakidés             Lamnidés         Hémigaléïdés

  

 

 Sans titre 1    Img 1663avatar      Scyliorhinus.jpg     Sphyrna.jpg      Cethorhinus--branchiospine-.jpg

  Otodontidés         Hexanchidés          Scyliorhinidés           Sphyrnidés           Cetorhinidés

 

   

  Ginglymostoma.jpg     Squatina     Disque-vertebral-de-requin.jpg

 Ginglymostomatidés        Squatinidés            Disques vertébraux   

 

 


Partager cette page

Repost 0

Recherche par noms de fossiles

AB CD EF GH IJ KL MN OP QR ST UV

*****************************************************************************************************************

 

INFO

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

* NOUVEAU !...*

Les REPTILES des FALUNS  >>> ICI

 

* Partenaire

de la Maison des Faluns ? >>> ICI

 

 

 

 

En préparation

 

- Le Maërl, qu'est-ce-que c'est ?

Son rôle, son importance dans la formation des Rhodolithes rencontrés dans les faluns

 

- Quand les faluns rythmaient la vie à Tréfumel/Le Quiou 

Contact :

Si vous constatez des erreurs,

des omissions, des anomalies,

des imprécisions  ou des dysfonctionnements 

Merci de me le signaler ! >>> dsen@orange.fr