Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 


 

Hornera sp.02(probablement H. reteporacea).BLOG   Scléract04unidentif.   Scut.06ter   Sans titre 3   Sans titre 2-copie-1   Sans titre 1

  BRYOZOAIRES     CORAUX         ECHINODERMES   CRUSTACES  MOLLUSQUES   VERTEBRES  

 



 

Au début du XXème siècle les territoires de Tréfumel/Le Quiou/St.Juvat comptent de nombreuses petites carrières intensément exploitées.

"... Toutes appartiennent à des particuliers qui les exploitent pour eux-mêmes, en font un objet de spéculation et vendent leurs pierres à un prix fort élevé..." (*).

".... A Saint-Juvat, en 1874, les puits des carrières souterraines ne sont jamais foncés à plus de 15 mètres de profondeur car au-delà ils seraient envahis d'eau...." (**)

 

L'extraction et le chargement du falun se faisait exclusivement à la main (pics, pioches, pelles) et le transport par charrettes à chevaux.

 

En 1959,  l'on pouvait encore  répertorier une quinzaine d'exploitations dont certaines souterraines, comme celles situées à l'est de la Chapelle du Besso (d'après S. DURAND 1).

 

 

L'ouverture "officielle" de la carrière de "La Perchais"  remonte à 1949 (Exploitation LECHEVAISTRIER Père).

 

A cette époque, quelques moyens mécanisés existaient mais l'extraction du falun demandait encore des bras !

 

 

La carrière de "La Perchais" et son évolution :

(Cliquez sur les photos pour agrandir)  

 

 

* Quelques années après "sa naissance" -  1955-1960 

 

Sans-titre-5.jpg  Sans-titre-4-copie-1.jpg  Sans-titre-3-copie-1.jpg  Sans-titre-2-copie-2.jpg  Sans-titre-1-copie-2.jpg

 

La "Sauterelle" (1ère et 2ème photo)

La pelle mécanique (3ème photo),

Le bulldozer (4ème photo), le camion GMC (5ème photo)

Les équipements proviennent des "surplus" américains !

 

Remerciements à l'exploitant M. Philippe LECHEVAISTRIER

pour les anciens documents photographiques mis gracieusement à notre disposition

 

 

 

 

* Derniers coups de pelle avant sa fermeture - Juillet 2006 : 

 

1 01-07-06 un des accès  9-C-12-07-06Vue-de-l-exploitation1.JPG  2-12-07-06Vue-de-l-exploitation2.jpg  4-12-07-06Vue-de-l-exploitation3.JPG  7-12-07-06Vue-du-plancher.jpg

 

La nappe phréatique est située à faible profondeur.

 

 

 

* Remontée de la nappe phréatique - Octobre 2006 :   

 

2-05-10-06en800.jpg  1-05-10-06en800.jpg

 

Jours après jours le niveau d'eau de la nappe remonte fortement et envahit une grande partie de l'excavation

(Comparez l'image de droite avec l'image 3 ci-dessus).

 

 

 

* Comblement et oblitération du site - Janvier 2007 :

 

A01-01-07en800.jpg D14-01-07en800.jpg C01-01-07en800.jpg E14-01-07en800.jpg C08-04-07en800.jpg

 

 

* Aspect du site - Avril 2008 :

Seuls subsistent aujourd'hui les blocs de faluns extraient, stockés en tas, ils seront plus tard broyés et transformés en "sablon calcaire" prêt à être commercialisé.

 

Vue pano.La Perchaisdu04-08 

 

 

  

(*) Courrier au Préfet des Côtes-du-Nord, 6 mars 1841 (Archives départementale des Côtes d'Armor).

(**) La Rance industrieuse - Maogan Chaigneau-Normand - PUR (2002)

 

 

(1) Le Tertiaire de Bretagne, Etude sédimentologique, stratigraphique et tectonique

 paru dans le tome XII des Mémoires de la Société Géologique et Minéralogique de Bretagne

Suzanne DURAND - (Rennes, 1959)

 

 


 

Retour <<<   Les Fossiles des Faluns bretons 

 

Retour <<<   Plongez dans la Mer des Faluns !

 

 


 

 

Partager cette page

Repost 0

Recherche par noms de fossiles

AB CD EF GH IJ KL MN OP QR ST UV

*****************************************************************************************************************

 

INFO

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

* NOUVEAU !...*

Les REPTILES des FALUNS  >>> ICI

 

* Partenaire

de la Maison des Faluns ? >>> ICI

 

 

 

 

En préparation

 

- Le Maërl, qu'est-ce-que c'est ?

Son rôle, son importance dans la formation des Rhodolithes rencontrés dans les faluns

 

- Quand les faluns rythmaient la vie à Tréfumel/Le Quiou 

Contact :

Si vous constatez des erreurs,

des omissions, des anomalies,

des imprécisions  ou des dysfonctionnements 

Merci de me le signaler ! >>> dsen@orange.fr